J 60 à J 82 après N-C

22 jours qu’a commencé une nouvelle année, qui devait marquer la fin de ce « nouveau confinement », transformé en « couvre-feu »… Couvre-flammes, pourrait-on dire… Flammes de la culture, flammes de l’esprit, flammes de l’amitié, flammes des rencontres, des plaisirs, des spectacles…

22 jours que je n’ai publié sur ce blog, à l’exception du 10 janvier qui relatait une balade du 31 décembre…

22 jours à me questionner, à me révolter, à supporter…

Et à trouver bien vain de tenir un tel blog.

Mais les réactions sont venues, de la part de mes lecteurs et lectrices… Et des encouragements aussi, à continuer, à « tenir bon », pour poursuivre dans la voie du partage, quand bien même le nomadisme semble bien difficile à continuer dans de telles circonstances.

Alors je vais tenter de reprendre aujourd’hui, en ce 22 janvier qui aurait dû voir ré-ouvertes les salles de spectacle, et bientôt remontées mécaniques dans les stations, bars, restaurants, musées, dans les cités réveillées. Je vais tenter de reprendre, quitte à bousculer le temps, car les articles qui vont suivre revisiteront des moments passés tout en traçant les moments présents…

Après le dialogue poésie / peinture au premier confinement, après « l’expo photo virtuelle » (bien modeste!) au deuxième, je me propose tout simplement de laisser libre cours à l’envie du moment… et j’attends bien sûr vos ré/actions, ré/émotions, ré/partages… et reportages?

J’abandonne aussi le décompte des jours « après nouveau confinement »… cela devient trop sinistre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.