Oasis de vie et de fraternité…

Je viens de lire un texte récent d’Edgar Morin, et ne tarde pas à le partager avec vous, sans commentaire…

 » Nous pensions vivre des certitudes, des statistiques, des prévisions, et à l’idée que tout était stable, alors que tout commençait déjà à entrer en crise. On ne s’en est pas rendu compte. Nous devons apprendre à vivre avec l’incertitude, c’est-à-dire avoir le courage d’affronter, d’être prêt à résister aux forces négatives.La crise nous rend plus fous et plus sages. Une chose et une autre. La plupart des gens perdent la tête et d’autres deviennent plus lucides. La crise favorise les forces les plus contraires. Je souhaite que ce soient les forces créatives, les forces lucides et celles qui recherchent un nouveau chemin, celles qui s’imposent, même si elles sont encore très dispersées et faibles. Nous pouvons nous indigner à juste titre mais ne devons pas nous enfermer dans l’indignation.Il y a quelque chose que nous oublions : il y a vingt ans, un processus de dégradation a commencé dans le monde. La crise de la démocratie n’est pas seulement en Amérique latine, mais aussi dans les pays européens. La maîtrise du profit illimité qui contrôle tout est dans tous les pays. Idem la crise écologique. L ‘ esprit doit faire face aux crises pour les maîtriser et les dépasser. Sinon nous sommes ses victimes.Nous voyons aujourd’hui s’installer les éléments d’un totalitarisme. Celui-ci n’a plus rien à voir avec celui du siècle dernier. Mais nous avons tous les moyens de surveillance de drones, de téléphones portables, de reconnaissance faciale. Il y a tous les moyens pour surgir un totalitarisme de surveillance. Le problème est d’empêcher ces éléments de se réunir pour créer une société totalitaire et invivable pour nous.À la veille de mes 100 ans, que puis-je souhaiter ? Je souhaite force, courage et lucidité. Nous avons besoin de vivre dans des petites oasis de vie et de fraternité. »

2 commentaires sur “Oasis de vie et de fraternité…

  1. La pensée d’ Edgar Morin est d’une telle richesse et d’une telle complexité que je vais me limiter à sa critique du « profit illimité ». L’exemple d’actualité de la multinationale Sanofi est édifiant. Cette société a un taux de renouvellement du capital productif (Machines,logiciels…) de seulement 26% (Les entreprises du CAC 40 affiche en moyenne un taux de 105% : c-a-d un investissement a minima pour éviter le vieillissement de l’outil productif). Ce faible investissement de Sanofi risque de fragiliser l’avenir de certaines de ses usines. Ce faible investissement s’explique par l’importance prise par le dividende : « Les dirigeants se sont engagés sur des versements aux actionnaires constants, voire croissants, la variable d’ajustement n’est plus le dividende mais l’investissement » (Tristan Auvray -économiste). Le montant des dividendes de Sanofi est à ce titre croissant et largement supérieur à celui des investissements… L’entreprise américaine Moderna commercialise son vaccin à 20-30 dollars la dose, alors qu’elle a bénéficié de la majorité des subsides PUBLICS : Rentabililé maximale ! Quand les Etats vont-ils comprendre que la pandémie s’arrêtera quand tous les pays auront le vaccin !

    J'aime

Répondre à danylanomade Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.