En direct d’Avignon (3)

La troisième pièce commentée par mon correspondant est connue, sans doute, de vous…

« Frédérique Lazarini a adapté (assistée de Lydia Nicaud ) et mis en scène La Mégère apprivoisée de William Shakespeare, pièce elle-même adaptée d’un conte populaire. Le résultat, à ne pas rater au Théâtre du Chêne noir, se synthétise en une joyeuse farce à l’italienne délicieusement et caustiquement misogyne. 

Elle a retiré la sous-intrigue façon jeu de l’amour et du hasard qui vient s’entuiler à l’intrigue principale dans le texte original. Elle a permuté l’épilogue en le remplaçant par un manifeste féministe extrait d’une chambre à soi de Virginia Woolf. Elle a ajouté des chansons en italien, des chorégraphies clownesques et quelques accessoires délicieusement anachroniques. » (Toute la Culture)

Bref, pour tout dire, en lisant ce commentaire (ou d’autres), je me suis demandé ce qu’il restait de la pièce initiale!

Eh bien, Philoskena a aimé, en grande partie, jusqu’à lui décerner une palme…

« Trop attaché au style classique le mélange théâtre – cinéma sur une scène peut laisser circonspect sinon hostile. Mais pour cette mégère bien apprivoisée et intelligemment raccourcie, la symbiose est parfaite – même et surtout lors de la coupure publicitaire – pardon ! la « séquence de réclame » – puisque l’on se trouve dans l’Italie des années 50 dans l’ambiance « Cinéma Paradisio »
Les acteurs sont au top (avec un accessit pour le père … et le curé !) et l’ensemble très bien enlevé.
Faut-il vraiment insérer le texte de Virginia Wolf en épilogue pour contrevenir à la conclusion quelque peu misogyne voire archaïque de Shakespeare ? L’époque semble l’exiger apparemment.

Un des meilleurs spectacles du Off assurément.« 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.