Le parcours de la combattante : achat d’un BZ à Nice

J’interromps mes récits de voyage pour « vider mon sac » et vous faire rire un peu…

Comme tous les ans ou presque, je me suis trouvée confrontée à la nécessité de racheter un canapé. Non qu’il soit vieux ni usé, mais le mécanisme en a été cassé, ainsi que de nombreuses lattes, par un jeune peu soigneux – c’est le moins que l’on puisse dire!!! Me voici donc, sur Internet, en quête d’un mécanisme…

Le constat est rapide : peu à vendre et, quand ils le sont, très chers par rapport au canapé complet, et, surtout, avec des délais de livraison dépassant l’entendement : un mois au moins!

Je décide donc l’achat d’un nouveau canapé entier.

Même remarque pour la livraison : au moins deux semaines. Or il me faut le canapé dans la semaine!!!

Je cherche donc comment faire et appelle les différentes marques. Je finis par obtenir une réponse positive d’Ubaldi : je commande le canapé, et je l’ai le lendemain.

Me voici donc partie hier soir à l’autre bout de Nice, près du stade Allianz. Bonne double surprise d’abord: le magasin est situé juste après le péage de l’autoroute, et un parking peu occupé et gratuit est accessible directement sous celui-ci. Je jubile… et découvre un superbe espace épuré, bien décoré, bref, une vitrine de luxe… et ce n’est effectivement qu’une vitrine, ce qui va me valoir un certain nombre de déconvenues.

Une attente interminable

Dans l’espace « pièce à vivre », une vendeuse et un vendeur. L’une est occupée à un bureau avec un vieux couple qui n’en finit pas; l’autre fait le guide avec une cinquantenaire peu pressée, qui finalement n’achètera rien. Bref, j’attends près d’une demi-heure…

Aucun BZ en exposition

Lorsque le vendeur réussit à se libérer de sa prédatrice, il m’annonce qu’il n’y a pas de BZ en exposition, et me montre sur Internet ce qui existe… Un comble! J’aurais pu commander de chez moi! Mais confirme que je pourrai l’avoir le lendemain matin en magasin. Je commande donc.

Une exigence incroyable au niveau des papiers, et des courriels d’une lenteur effrayante

Au moment de finaliser la commande et les modalités de règlement, je découvre qu’il faut une attestation de domicile et un RIB. Pour moi, pas de difficulté : je télécharge le tout sur mon Iphone.

Mais il m’est expliqué que la facture EDF doit dater de moins de 3 mois. Si, comme moi, vous êtes en paiement mensualisé, vous savez qu’il n’y a qu’une facture… par an. La mienne date du 20 mars. Donc la date ne convient pas. J’argumente… et finalement le vendeur cède. Je lui envoie le document par courriel. Il n’arrive pas. Je le renvoie, à une autre adresse. Toujours rien. Il finira par parvenir au bout d’environ 10 mn!

Quant au RIB, ma banque propose de l’envoyer directement. Ce que je fais. Mais il est intégré à un courriel, et non joint en fichier pdf. Nouveau refus du vendeur. Je tente et retente sur le site de la banque. Rien n’y fait. Il finit par accepter, en me demandant de revenir le lendemain avec un RIB « correct » !

Au total, cela fait plus d’une heure que je tente d’acheter un article que je n’ai pas vu et qu’on me livrera dans ce magasin le lendemain… Je ne me décourage pas. Puisque je suis là, je décide d’acheter le réchaud dont j’ai besoin. Mal m’en a pris!

Encore une « vitrine », mais vide… et toujours autant d’attente!

Les objets électroménagers sont magnifiquement exposés. Pas un réchaud. Mais je ne décourage pas. Puisque les canapés ne le sont pas non plus… Je cherche donc un vendeur. En vain. Finalement, on m’explique que je dois faire la queue face aux caisses. Au bout d’environ une demi-heure, c’est mon tour… Un gentil vendeur se pose avec moi dans un coin, allume sa tablette, et cherche…. Il ne trouve rien… je fais de même sur mon téléphone, et trouve des réchauds. Mais il m’explique alors qu’en réalité Ubaldi sert d’intermédiaire à des sous-traitants, et que, dans ce cas, il faut commander par Internet et attendre la disponibilité et la livraison…

Une heure plus tard, soit plus de 2 heures après mon entrée dans le magasin, je ressors donc avec un bon de commande pour un canapé fantôme et bredouille pour le réchaud, que je trouverai chez Darty, un peu plus loin, en quelques minutes.

Un second aller et retour pour rien

Le vendeur avait dit « après 10h ». Comme je travaillais jusqu’à 11, cela m’arrangeait. Je reprends donc l’autoroute et regagne Nice Ouest. Parking. Recherche du point de retrait. Accueil sympathique. Attente. J’en profite pour aller porter mon RIB au vendeur (à l’autre bout du magasin) et reviens au point retrait.

Nouvelle attente.

Un jeune vient au secours de la personne en poste. Et informe que 1) le canapé fera partie de la deuxième vague de livraison et 2) aucun sms ne m’a été envoyé.
C’est ainsi que je découvre qu’il aurait fallu attendre confirmation de la livraison avant d’y aller et que 10 h est l’heure de la première livraison!

Je n’ai pas pris mon téléphone, et donne donc le numéro de la personne qui m’accompagne. Le jeune homme refuse. J’insiste. Il appelle au téléphone le vendeur, l’invective, le somme de venir immédiatement. Celui-ci arrive, mais n’a ni papier ni stylo et me demande de venir le voir (à l’autre bout du magasin). J’y vais donc et il note sur un coin de papier le second numéro. Je repars au point retrait et demande quand environ aura lieu la livraison. Aucune réponse.

Je regagne donc la maison, de l’autre côté de la ville. Plus d’une heure de perdue… et je rentre bredouille.

Epilogue

Un sms est finalement arrivé, à 13h30. Sur mon téléphone. J’ai couru pour rien donner l’autre numéro! Et je n’irai que demain rechercher l’objet… pas envie d’un troisième aller et retour! Vive Ubaldi!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.